Gerd Becht doit sortir Air Berlin de la crise

L’ancien conseil juridique des chemins de fer allemands sera nommé au Conseil de Surveillance de Vienne / Berlin – La compagnie aérienne Air-Berlin, appelée crise, a nommé aujourd’hui un nouveau Conseil de Surveillance. L’ancien gérant de Deutsche Bahn, Gerd Becht (65), reprendra le bureau du président du conseil de surveillance du conseil d’administration d’Air Berlin avec effet immédiat, tel qu’annoncé mardi.

Becht était récemment le président de Deutsche Bahn. Avant cela, l’avocat était actif dans les cabinets d’avocats internationaux, la banque d’investissement Paribas et dans l’industrie automobile (Opel, GM, Daimler, Chrysler). Le PDG d’Air Berlin, Thomas Winkelmann, a souligné dans sa communication l’expertise de la compagnie aérienne en matière de restructuration et de reprise. Interimiste, le Conseil de Surveillance d’Air Berlin a récemment été dirigé par le fondateur de la compagnie aérienne, Achim Hunold. Air Berlin est actuellement divisé et se poursuit maintenant dans des segments d’activité distincts.

La dérive autrichienne Niki migre directement comme indiqué directement sous l’aile de l’actionnaire principal d’Arab Air-Berlin Etihad. Jusqu’à ce que cet accord intra-groupe soit anti-trust, Niki reste une unité distincte à Air Berlin. Une fusion prévue entre Niki et TUIfly a été détruite au début du mois de juin. (APA, 11.7.2017) – derstandard.at/2000061151084/Gerd-Becht-sollAir-Berlin-from-the-circle-guides


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *